Historique

 

La Coupe de Science est née d’une initiative d’étudiants universitaires dévoués qui ont décidé de s’engager afin de faire découvrir la science dans un contexte ludique. Plus exactement, il s’agit de scientifiques qui ont eu l’idée de créer une compétition amusante afin de donner la piqure des sciences aux élèves du secondaire et du cégep. C’est lors du Festival de sciences et génie de l’Université Laval, au cours des années 2000, que des étudiants de cette faculté ont voulu mettre en place un cet évènement dynamique et original pour rejoindre les jeunes.

conception

C'est finalement en 2008 que cette activité voit le jour, ce qui nous mène aujourd’hui à la 10e édition de la Coupe de Science! L'enthousiasme débordant des professeurs du secondaire à la première édition et la passion des organisateurs a permis à l'évènement de décrocher la bourse Force Avenir de 2008. Devant un tel succès, la Coupe de Science a pris de l'ampleur et s’est structurée, années après années, afin de devenir le rendez-vous annuel exceptionnel que nous connaissons aujourd'hui, réunissant en parallèle des jeunes du secondaire, mais également du cégep.

executif

Les organisateurs de la Coupe de Science proviennent de plusieurs programme de la Faculté des science et génie et de la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation, autant au premier cycle qu’aux cycles supérieurs. Ils se rattachent aux départements de physique, génie physique, chimie, sciences animales, sciences géomatiques, génie géomatique et science des aliments. Ceux-ci forment le cœur de l'équipe et travaillent tout au long de l'année pour préparer cette activité palpitante. Le comité exécutif est composé d'un président, d'un trésorier et d'une série de responsables des commandites, des défis, des communications, des participants, des bénévoles, de la logistique et de l’image de la coupe. À ces postes, on retrouve autant des pionniers qui sont impliqués depuis plusieurs éditions que des étudiants qui l'organisent pour la toute première fois. Par ailleurs, on compte aussi l’implication d’une centaine de bénévoles provenant de plusieurs facultés afin de permettre l’exécution de la Coupe. Ceux-ci ont pour rôle d’accompagner les participants et de partager avec eux leur expérience universitaire.

L'organisation indépendante de la Coupe de Science par rapport au Festival de sciences et génie est toute jeune de 2011. C'est après la quatrième édition de la Coupe que le comité organisateur prend la décision, conjointement avec les responsables du Festival de sciences et génie, de faire de la Coupe de Science une organisation à but non lucratif entièrement indépendante. Ce changement permettra à la Coupe de prendre une structure plus adaptée à sa grosseur et à son caractère ponctuel, mais récurrent. Peu de temps après, l'organisation s'associe au Bureau du recrutement de l'Université Laval, pour assurer la pérennité de l'activité et ancrer celleci dans le milieu universitaire.

Participants

La Coupe de science a pour but de susciter l’intérêt des jeunes envers les études et les carrières en science et génie. C’est une occasion d’exception pour graver dans leur mémoire une association durable entre l’Université Laval, la science et le plaisir. Notre projet incite les jeunes à choisir les sciences ou le génie au Cégep et à l'université, à adopter une démarche scientifique dans la résolution de problèmes et à s'intéresser à la science et à la technologie en général. Pour améliorer la perception des jeunes face à la science, la Coupe de science favorise l’apprentissage par l’action en faisant appel à la résolution de problèmes concrets, au plaisir et à la valorisation de l’effort.

La Coupe se démarque des autres activités scientifiques, car elle s’adresse à tous les étudiants, que leur domaine d’études s’y rattachent ou non. L’activité est gratuite pour le secondaire et ne requiert aucune préparation de la part des élèves. Elle est clef en main pour les professeurs et les écoles. Une fois sur le campus, les jeunes vivent une expérience marquante. Ils sont impressionnés par l'ampleur des défis, stimulés de toutes parts et reçoivent de nombreux prix, dont plusieurs pour leur participation.

Depuis la première édition de la Coupe de Science, le nombre de participants a été en constante augmentation. En 2009, la capacité maximale des locaux du pavillon Desjardins-Pollack a été atteinte. Afin de continuer l'expansion, nous organisons maintenant plusieurs vagues de compétition. En 2012, trois vagues ont été présentées. En 2017, c’est quatre vagues, deux au niveau du secondaire et deux autres au niveau du collégial, qui sont visées.

Participants
Déroulement de la coupe

Chaque vague débute au Grand Salon du pavillon Maurice-Pollack. En équipe de quatre, les élèves de cinquième secondaire sont jumelés à un étudiant universitaire. Ils disposent de trois heures pour élaborer des solutions et construire des dispositifs qui répondront à chacun des trois défis dévoilés le matin même. Les équipes formées de cégépiens comptent un membre de plus, mais ne sont pas accompagnées par un étudiant universitaire. Chaque équipe dispose des mêmes matériaux et outils.

Présentation de la solution

Par la suite, les équipes démontrent à tour de rôle la performance de leurs prototypes, à la salle HydroQuébec du pavillon Desjardins. Les essais sont suivis d'une courte présentation orale des équipiers qui expliquent leurs choix de design et les problèmes rencontrés lors de la conception. L'équipe doit également à répondre à une question posée par les juges.

Question de donner la chance aux jeunes de discuter plus longuement avec étudiants et partenaires, la Coupe de Science a introduit en 2012 un déjeuner causerie qui a réuni environ 80 convives au Cercle du pavillon Desjardins. C’est à cette occasion que nous avons remis les prix aux gagnants.

C’est donc les membres du comité exécutif et des bénévoles qui accueillent plus de 200 jeunes provenant de deux écoles secondaires, auxquels s’ajoutent plus d’une centaine de cégépiens, provenant principalement de la grande région de Québec, mais aussi de Thetford Mines, de Trois-Rivières et de Victoriaville. En cinq ans, c’est environ 250 bénévoles universitaires ont transmis leur passion à plus de 1000 jeunes entre 16 et 19 ans.

déjeuner des gagnants

Chaque année, la Coupe de Science continue d’inspirer des centaines de jeunes en leur faisant vivre une expérience de conception scientifique mémorable, faisant appel à leurs connaissances en chimie, biologie et physique, ainsi qu’à leur débrouillardise et leur imagination.